[Présentation] Meara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Présentation] Meara Empty [Présentation] Meara

Message par Meara le Jeu 2 Nov - 15:08

[Présentation] Meara 455490truc

Nom du personnage : Meara

Age : Estimé à 30 ans
Peuple : Cimérienne
Religion : Ymir

Description physique (taille, poids, cheveux, yeux, particularités...) :
Plutôt petite pour une hache, elle est à l'instar de sa propriétaire : teigneuse et brutale.
La hampe est composée de nombreuses lanières de cuirs qui permettent à Meara de tenir solidement son arme... Faut dire qu'elle n'a pas de grandes mains la guerrière, et puis ça glisse moins avec le sang.

Physiquement, ce n'est pas par sa masse capillaire hirsute ou sa moitié de crâne rasée qu'elle se distingue, mais bien par la cicatrice qui lui barre une partie du visage. Certains murmurent qu'elle s'est fait surprendre par un tigre à dents de sabre... D'autres disent qu'elle à voulut faire un câlin à un ours. La première version est sans doute plus proche de la vérité.



Caractère (grands traits):
C'est pas très loquace une hache, ça tombe bien Meara ne l'est pas plus. Certains diront qu'elle n'aime pas parler, d'autres qu'elle s'est bouffé la langue, parfois certains iront même jusqu'à dire qu'elle grogne plus qu'elle ne parle... Allez donc savoir où est la vérité.

Meara est brutale mais simple. Quand elle ne vide pas les cuves de bière des tavernes elle chasse, humains ou bêtes, peu lui importe.


Dernière édition par Meara le Jeu 2 Nov - 22:12, édité 2 fois
Meara

Meara

Messages : 3
Date d'inscription : 01/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Présentation] Meara Empty Re: [Présentation] Meara

Message par Meara le Jeu 2 Nov - 15:12

D’abord, ce fut les ténèbres.


Puis vint la chaleur, étouffante. Une morsure brûlante sur son épiderme.
D’ailleurs si elle tenait l’abrutis qui avait allumé la cheminée par une telle fournaise il allait se prendre un bon coup dans la tronche.


Elle amorça un mouvement et ne put retenir un grognement de douleur.
Quoiqu'elle ait pu faire la nuit dernière son corps le lui faisait maintenant payer au centuple. En soit ce n’était rien de nouveau quand on avait le coup de poing facile... et le levé de coude léger.
Faisant fit de ses blessures, elle bougea légèrement pour attraper son arme, bien décidée à guérir sa gueule de bois à grand coup de hache. Son mouvement s’arrêta brusquement lorsqu’elle sentit du sable à l’endroit où aurait dû se trouver son arme.


Depuis quand y avait-y-il du sable dans une taverne ?


Ouvrant péniblement les yeux elle fut d’abord éblouie par la luminosité. Des taches blanches et jaunes dansaient devant ses yeux. Il lui fallut un long moment pour faire le point.
Devant elle s'étendait du sable. Beaucoup trop de sable.


Bon sang ou avait-elle atterri ?


Sentant la migraine pointer son nez elle referma les yeux pour se concentrer sur ses derniers souvenirs. Bien sûr elle avait un peu bu. Un tonneau ou deux de bière, ni plus ni moins que ce qu’elle buvait habituellement.
Elle se rappela vaguement avoir bousculé quelques guerriers. C’était d’ailleurs fort probable que son poing ait rencontré le nez de l’un d’entre eux. Voir peut-être plusieurs...
Elle entre-ouvrit les yeux, affrontant une nouvelle fois le soleil et cherchant un vague indice qui pourrait expliquer sa présence ici. Après quelques instants elle finit par apercevoir des formes, plutôt grandes pour certaines, en y regardant de plus prêt des silhouettes y étaient accrochées. Ou plutôt crucifiées.


Merde. Tout ça ne n’annonçait rien de bon.


Rassemblant ses forces elle chercha péniblement ses appuis dans le sable, s’adossant difficilement aux restes de sa propre croix. Du moins, de ce qu’il en restait.
D’une façon ou d’une autre elle avait finit sur le toit de la taverne, essayant vainement d'échapper à ses (nombreux) assaillants. De toute évidence soit ils l’avaient rattrapé, soit elle avait chut. Un éclair de douleur dans ses membres inférieurs lui confirma la deuxième option. En y repensant ces guerriers étaient probablement gardes. Cela expliquerait leur ténacité à la poursuivre et surtout leur incapacité à escalader correctement un mur.


Dans tous les cas ils lui avaient mis la main dessus.


Et maintenant elle était perdue quelque part dans le désert, affaiblie et avachie contre les restes de sa croix. Malgré ses blessures il lui faudrait tenter de rejoindre la civilisation si elle souhaitait survivre.

Le soleil commençait désormais à décroître, l’horizon se fit moins aveuglant et de sombres formes apparurent au loin...
Meara

Meara

Messages : 3
Date d'inscription : 01/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum