Les Hommes du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Hommes du Nord

Message par Jorik le Lun 2 Avr - 17:33

Les Hommes du Nord


Sommaire


  1. Introduction
  2. Apparence

    1. caractéristiques physiques communes
    2. Allure et vêtements


  3. Société

    1. des clans farouches
    2. l’importance de la guerre
    3. les ressources locales
    4. la hiérarchie dans un clan
    5. la magie et les femmes
    6. la religion et la fête


  4. Mythologie et mysticisme

    1. Ymir et son panthéon
    2. Culte et dévotions
    3. Chamans, prêtres et völvas




Introduction

Les nordiques, ou nordheimer, contrairement à la plupart des peuples d’Hyboria, descendent d’une souche humaine dont le sang ne s’est jamais mélangé à celui d’autres peuples. Ils règnent en maîtres sur le Nordheim, divisés en deux grandes tribus ayant chacun leur territoire : les Vanirs du Vanaheim et les Aesirs d’Asgard.

La haine qui divise ces deux peuples remonte à des temps immémoriaux, pourtant Aesirs et Vanirs partagent les mêmes ancêtres, la même religion, et ont des modes de vie extrêmement proches. S’il existait une raison originelle à cet étripement mutuel, elle a depuis longtemps sombré dans l’oubli, et la seule chose qui pourrait pousser Aesirs et Vanirs à s’unir serait la menace d’un ennemi commun convoitant leur nord…

Le Nordheim pourtant n'a rien d'un paradis. C'est une terre hostile faite de toundras arides, de forêts enneigées et de montagnes gelées, peuplée d'animaux robustes et farouches, et menacée à son extrême nord par une immense barrière de glace qui, au fil des siècles, ne cesse de progresser lentement vers le Sud... Des  centaines d'années après le règne du Roi Conan, c'est d'ailleurs elle qui finira par pousser ses opiniâtres habitants en-dehors d'Asgard et du Vanaheim... Jusque là fermement accrochés à leur pays, malgré la rudesse du climat.

Fiche technique

Race : Nordheimir
Peuples : Aesirs (blonds), Vanirs (roux)
Territoires : Asgard pour les Aesirs, Vanaheim pour les Vanirs
Capitales : aucune
Système politique : clans indépendants
Ressources : métaux, fourrures, ivoire de mammouth, bois, gibier; pêche (Vanaheim)
Niveau technologique : début du moyen-âge
Alliés : aucun, parfois des accords entre clans cimmériens et clans Aesir
Ennemis : Hyperboréens, Cimmériens, Pictes, et le peuple Nordheimir d’en face
Religion : Ymir et son panthéon

Sources : Wiki AoC, livres du RPG édité par Mongoose Publishing.


Dernière édition par Jorik le Mar 3 Avr - 14:47, édité 15 fois
avatar

Jorik

Messages : 58
Date d'inscription : 01/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hommes du Nord

Message par Jorik le Lun 2 Avr - 17:35

I. Apparence

Caractéristiques physique communes

Les nordiques sont, au regard des autres peuples (à l’exception peut-être des Cimmériens), de véritables géants, colossaux en taille comme en carrure, hommes et femmes confondus. Si on estime la taille “moyenne” d’un homme hyborien à 1m70 et celle d’une femme hyborienne à 1m60, un homme nordheimir fera en moyenne 1m85, et une femme nordheimir 1m75. Ils ont tous le teint clair et les yeux invariablement bleus.

Les hommes sont endurcis par le climat rigoureux et une vie de chasses et de raids lancés sur les clans voisins comme plus loin, au-delà des frontières d’Asgard ou du Nordheim. Leurs femmes ne sont pas en reste, rompues elles-aussi à la chasse, à la gestion et à la protection des domaines lorsque les combattants sont au loin (ce qui arrive souvent). Elles sont parfaitement à même de brandir une hache ou une épée lorsqu’il s’agit de défendre leur maison et leurs enfants.

Jusque là, aucune différence n’est possible entre Aesir et Vanirs, pourtant au premier coup d’oeil, on est en mesure de savoir à quel tribu on a affaire ! Car tous les Aesir sans exception arborent une chevelure blonde, alors que la tignasse des Vanirs est d’un roux absolu. Toute autre couleur de chevelure est assez improbable, trahirait dans tous les cas immanquablement un métissage avec un autre peuple, et l’infortuné ne serait même pas jugé digne d’être considéré comme un nordheimir par son entourage.

On dit également que les Vanirs auraient tendance à être plus larges et trapus, et les Aesirs plus grands et élancés, mais vrai ou faux… ce sont des détails vite gommés par leurs proportions “hors normes” pour l’oeil d’un hyborien !

Allure, vêtements

Même s’ils sont considérés comme des barbares par les peuples du Sud, les nordheimer ont des goûts esthétiques assez précis et un sens de l’hygiène plus développé que la moyenne. L’apparence compte beaucoup pour un nordique, ainsi ils se lavent régulièrement, se coiffent soigneusement, maintiennent leurs barbes taillées ou tressées et vont jusqu’à transporter avec eux des peignes et de petits ustensiles pour se nettoyer les oreilles ou les ongles.

Il leur est coutumier d’afficher sur eux leur niveau de richesse, par le biais de nombreux bijoux, de vêtements à l’étoffe soignée ou d’armes savamment ornementées d’entrelacs animaliers et de runes. Cet étalage n’est pas perçu comme ostentatoire par les autres nordheimer. Au contraire, celui qui dissimulerait ses richesses par peur d’être volé serait pris pour un couard et méprisé des siens !

En ce qui concerne l’armement, ils préfèrent les cottes de maille aux armures de plaque, et portent des casques de cuir avec un nasal d’acier ou de bronze, et parfois des cornes emblématiques. Leur équipement, comme leurs ustensiles et leurs vêtements, est souvent décoré d’entrelacs complexes et de figures animales ou végétales stylisées. Ils emploient des boucliers ronds fait de planches sur lequel est tendu du cuir, renforcés en leur centre par un umbo, une demi-sphère de métal rivetée sur le bois. Leurs armes de prédilection sont la hache et l’épée, ainsi que la lance. Peu de nordiques emploient l’arc pour autre chose que la chasse, l’arme étant considérée peu glorieuse dès qu’il s’agit de combattre.

Enfin, certains nordiques tatouent leur peau des mêmes figures stylisées et runes que l’on retrouve dans leur art, bien souvent pour commémorer une victoire particulièrement glorieuse ou porter sur eux le souvenir d’un événement marquant de leur vie.
avatar

Jorik

Messages : 58
Date d'inscription : 01/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hommes du Nord

Message par Jorik le Lun 2 Avr - 17:45

Société

Des clans farouches

Le Vanaheim et Asgard ne sont pas des royaumes au sens “hyborien” du terme. Ces territoires sont partagés en une multitude de zones d’influence de clans indépendants, parfois alliés, souvent en guerre. Chaque clan est sous la domination d’un jarl, et peut compter un ou plusieurs villages. Il n’y a pas de ville à proprement parler en Nordheim. Les villages se forment sous l’influence d’un homme plus puissant que la moyenne, dont l’autorité est acceptée par les guerriers qui le suivent, et les habitants sont liés par leur mode de vie commun et une entraide nécessaire à la survie dans ces terres arctiques. La charge de chef n’est pas nécessairement héréditaire, et lorsqu’un roi ne donne pas satisfaction, il peut être destitué de sa charge par les villageois au profit d’un meneur plus unanimement reconnu.

Les Vanirs ne tolèrent pas la présence d’étrangers sur leurs terres, et peuvent traquer les imprudents jusqu’à plusieurs jours de voyage de leur village. Les Aesirs se montrent en général plus accueillant envers les quelques voyageurs pacifiques assez aventureux pour venir jusque là, mais les contacts qu’ils entretiennent avec les peuples du sud restent très limités. Quelques marchands zingariens sont assez aventureux (ou fous) pour naviguer jusqu’au Vanaheim et négocier des fourrures et des armes, et les Aesirs troquent parfois le produit de leur artisanat avec les peuples voisins, mais le commerce avec l’extérieur reste marginal. Entre clans, les nordheimer pratiquent autant le pillage que le commerce, suivant les alliances et les saisons.

Ni les Vanirs ni les Aesirs ne sont des conquérants ou des explorateurs. Leurs raids n’ont pas d’autre but que celui de ramener des ressources à leur clan et malgré la rudesse du climat du Nordheim, aucune tribu ne songe à partir s’installer ailleurs et/ou à mélanger son sang avec celui d’autres peuples. Ainsi, les hommes du nord vivant dans les royaumes du Sud sont rares, et ce sont souvent des hors-la-loi ayant pris la fuite ou des rescapés de raids qui ont mal tourné.

L’importance de la guerre

Le combat est au coeur du mode de vie nordique. Aesirs comme Vanirs sont de fiers et fougueux guerriers qui croquent la vie à pleines dents et ne craignent pas la mort, puisqu’ils pensent qu’une vie, et surtout une fin suffisamment glorieuse leur ouvre les portes du paradis nordique, dans lequel ils retrouvent alors tout ce qui a rendu leur vie mortelle agréable (principalement des femmes, de la boisson, des banquets et des combats donc).

En particulier, la guerre est le moteur de leur économie, de leur société et de leur religion. La fin de chaque hiver marque le début de la période des raids, et les hommes s’en vont alors piller les clans ennemis et les peuples voisins. La concurrence est rude et les combats sont sanguinaires, et les Vanirs comme les Aesirs combattent probablement plus souvent leurs "frères" d'autres clans que des guerriers d'autres peuples. Ayant un accès à la mer, les Vanirs partent en raid à pied comment en bateau, alors que les Aesirs préfèrent se déplacer à cheval, voir à dos d’ours pour certaines tribus ! Leur absence s’étale alors de plusieurs semaines à plusieurs mois en fonction des cibles choisies, et seul le retour de l’hiver met un frein à cet élan assoiffé de richesses et de gloire.

Malgré leur réputation de barbares, il est rare que les Aesirs détruisent intégralement les cibles de leurs raids : les hommes qui se rendent sont généralement épargnés quand ceux qui résistent sont immanquablement tués, la plupart des maisons tiennent encore debout, etc. Ainsi, les survivants ont des chances acceptables de reconstruire leur habitat et d’engranger de nouveau des richesses, et ainsi d’offrir une future cible lucrative ! Les Vanirs sont eux plus sanguinaires, prompts à réduire en esclavage les survivants et à brûler ce qu’ils ne peuvent emmener avec eux.

Les ressources locales

Les nordheimer ne pratiquent quasiment pas l’agriculture et font très peu d’élevage, principalement parce que rien ne pousse en quantité suffisante sous le maigre soleil (et les fortes chutes de neige) du Nordheim. Ils subsistent donc principalement avec le produit de leurs chasses et la cueillette de baies et fruits sauvages, un quotidien qu’ils améliorent avec ce que les hommes ramènent de leurs pillages. Grâce à leur accès à l’océan, les Vanirs pratiquent également la pêche.

Les ressources en minerais divers sont suffisantes pour que les clans puissent façonner des outils et s’armer à loisir, mais également ciseler des bijoux et des objets d’apparat. Il est probable qu’une part du commerce entre les clans soit constitué de troc de fourrures et de nourriture contre des métaux.

Les villages sont bâtis avec les matériaux que les nordiques ont sous la main, et sont donc principalement constitués de huttes en bois. Parfois, le hall d’un roi particulièrement puissant peut être érigé en pierres. Ces villages ne sont pas fortifiés et souvent seulement défendus par une palissade de bois, une protection basique destinée à repousser les animaux carnassiers et les pilleurs, qui partent rarement en expédition avec un équipement de siège complet...

La hiérarchie dans un clan

La société nordheimir suit un découpage simple : un homme dont l’autorité prévaut sur plusieurs clan est appelé roi. Le chef local d’un clan est nommé jarl. Les habitants d’un village se répartissent en trois catégories principales. Tout d’abord viennent les hommes libres qui possèdent la terre sur laquelle ils habitent. Ensuite on trouve les anciens esclaves qui ont gagné leur place dans la société; ils sont également libres mais sont souvent dépendants de leurs anciens maîtres car ils ne possèdent pas de terres. Enfin, il y a les esclaves, qui sont la propriété de leurs maîtres et n’ont pas de droits.

Les esclaves sont principalement des prises de guerre, même si un nordique peut devenir l’esclave d’un autre s’il n’est pas en mesure de payer ses dettes par exemple. Ils ne sont pas particulièrement maltraités, ont le droit de se marier et de posséder un couteau. Ils peuvent gagner (ou regagner) leur place dans la société en travaillant durement et en se comportant bien, mais c’est une faveur qui reste à la discrétion de leur maître.

La magie et les femmes

Les nordiques vénèrent les exemples de courage, d’honneur et de force brute, méprisent la couardise et la faiblesse, et se méfient grandement de la magie, un domaine traditionnellement réservé aux femmes. Rares sont les hommes magiciens parmi les nordheimer, et ils ne sont généralement pas considérés comme très virils, la magie pouvant offrir une forme de manipulation particulièrement insidieuse aux yeux des nordiques. Les chamans masculins sont appelés godi au Vanaheim, godar en Asgard, et ils ont un rôle souvent plus politique que magique, assistant les chefs ou menant les cérémonies. Les femmes chaman sont nommées völva dans les deux peuples et pratiquent leur magie sans le poids du mépris qui affecterait leurs homologues masculins s’ils s’y essayaient. Pour en savoir plus, rdv au III. Mythologie.

Même si elles n’accompagnent pas les hommes en raid, les femmes sont loin d’être dénuées d’importance dans la société nordique. A elles revient en effet la tâche de gérer les villages et de les défendre durant la période de raid. Leur force n’est pas sous-estimée par les hommes, et plus d’une nordique s’est illustrée parmi les siens en tenant tête aux intrus qui menaçaient son foyer !

Un nordheimir n'a qu'une seule épouse à la fois, et cette épouse risque la mort si elle lui est infidèle. Lui-même risque également la mort à convoler avec des femmes mariées, mais le fait de coucher avec des femmes non mariées oui des esclaves n'est pas considéré comme une infidélité (à voir après ce qu'en pense à titre personnel l'épouse impliquée dans l'affaire...). Les Aesirs en particulier réservent un traitement spécial aux hommes pris en flagrant délit d'adultère avec une femme mariée : ils lui retire tout habit ou arme encore en sa possession, avant de le chasser du village avec l'interdiction de revenir sous peine de mort. Nul besoin de préciser que nu comme un ver, dans la toundra asgardienne, les chances de survie sont plutôt minces...

La religion et la fête

Aesirs comme Vanirs révèrent le dieu Ymir, le Seigneur des Glaces, qui vit selon la légende dans son royaume perdu à l'extrême nord du monde, nommé le Valhalla. Ils croient en l'existence d’une vie après la mort, qui serait l’image exacte de la façon dont ils ont vécu leur vie mortelle et la façon dont ils l’ont quittée. Cette vie après la mort, pour un paysan, serait alors bien terne, une éternité passée à gratter le sol pour nourrir les guerriers. Les plus braves des nordiques, cependant, gagneraient le droit d’entrer dans le royaume d’Ymir, un pays de banquets éternels où tous les délices imaginables les attendent et où ils pourront retrouver tout ce qui faisait la joie de leur vie d’avant. Le sort des femmes à leur mort est moins bien connu, mais certains prétendent que la déesse Atali veille sur les filles du Nord autant que le Seigneur des Glaces garde ses fils à l’oeil, et que les épouses courageuse et fidèles des guerriers morts glorieusement ont elle aussi leur place dans les halls d’Ymir.

Alors histoire de “marquer des points”, les nordheimer se font un devoir de vivre, de se battre, de manger et de boire chaque fois comme si c’était leur dernière occasion de le faire, élevant ainsi l’ivresse au rang de pratique religieuse (la bière serait une représentation du sang d’Ymir…), chantant, festoyant et se battant avec fracas pour honorer leur dieu et tenter d’attirer sur eux son regard. On dit même que l’inconscience née d’une trop grande consommation d’alcool serait l’un des moyen d’entrer en contact avec le Père du Gel…

Ces festivités ont une importance religieuse, mais également sociale, car les nordiques aiment à mesurer leur force au cours des bagarres “amicales” que l’alcool provoque, et de telles beuveries contribuent à tisser les liens fraternels entre les membres d’un même raid, tandis qu’un chef qui distribue largement l’alcool et les mets est très apprécié de ses hommes.


Dernière édition par Jorik le Dim 6 Mai - 15:45, édité 3 fois
avatar

Jorik

Messages : 58
Date d'inscription : 01/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hommes du Nord

Message par Jorik le Mar 3 Avr - 14:40

Mythologie et mysticisme

Ymir et son panthéon

Ymir, le Géant de Glace, Père du Gel, Seigneur des tempêtes et de la guerre, est le dieu primordial dans le monde nordique et le tout premier être vivant à avoir vu le jour. Pour les Nordheimir, il incarne la Terre elle-même, dont ils considèrent le centre comme entièrement façonnée de glace et de neige. Lui-même surgi des entrailles de la glace la plus pure, il aurait ensuite été nourri par le lait de la seconde créature du monde, la vache nourricière Audhumla. Selon les nordiques, c’est Ymir qui aurait ensuite créé les autres entités et esprits qui habitent le monde, ainsi que les humains : le premier homme et la première femme seraient nés de sa sueur, et de leur union descendraient tous les Aesirs et Vanirs qui peuplent le nord d’Hyboria.

Les nordiques n’ont pas d’autre dieu majeur qu’Ymir et sa fille, Atali. Atali est une ensorceleuse qui attire les hommes blessés loin de leurs camps et les conduit à une mort déshonorante, égarés dans le désert de glace qui couvre le nord du Nordheim. Si le froid et la neige ne tuent pas les infortunés, ce sont les frères de la divinité, des géants des glaces, qui se chargent d’eux à coup de hache !

Pour autant, Atali n’est pas seulement une vile manipulatrice. C’est également elle qui assiste à la mort des guerriers tombés glorieusement au combat et qui escorte leur âme jusqu’au royaume de son père, et on dit qu’elle a confié aux völvas d’Asgard et du Vanaheim l’art de la magie, le seid.


Culte et dévotions

Contrairement à d’autres religions en Hyboria, celle d’Ymir est plutôt basique, les fils du Nordheim n’ayant dans leur quotidien pas vraiment besoin d’entités supérieures si ce n’est pour pimenter les récits et légendes relatées lors des veillées. La religion est une affaire plutôt personnelle chez les nordiques, et les nordheimer estiment en général qu’ils n’ont pas besoin de temple ou de clergé complexe pour dialoguer avec Ymir. Ils ne cherchent d’ailleurs pas très souvent à dialoguer avec lui, se contentant de jurer en son nom ou de l’exhorter à tourner son attention vers eux lorsqu’ils accomplissent un exploit. Il existe pourtant des oracles dans leur société, des prêtres dont la charge principale est d’interpréter les augures et de conduire les cérémonies de bénédiction des unions ou des départs en raid. En guise de lieu de culte, ils dédient à leur dieu des sites naturels comme des arbres particulièrement vieux, des sources, des grottes, etc. ou des cercles sacrés formés de pierres souvent gravées de runes.

Les cérémonies principales du culte d’Ymir se tiennent trois fois par an, au printemps, à la mi-été et à l’automne. Les nordheimer y invoquent le Père du Gel, l’exhortant à porter son regard sur les hommes partis en raid et à les conduire vers la victoire et les richesses. Un sacrifice animal (parfois humain) ponctue la cérémonie, suivi d’un banquet qui dure plusieurs jours où la bière, les mets et les chansons coulent à flots, dans le plus grand respect des traditions nordiques !

Chamans, prêtres et völvas

Les prêtres d’Ymir sont d’anciens guerriers qui se sont retirés des raids après des années de tueries et de pillages, poussés par la volonté de dédier le reste de leur vie à leur dieu. Ces anciens héros sensibles à l’appel d’Ymir, souvent descendant eux-mêmes de chamans ou de jarl et ayant amassé fortune et gloire au cours de leur vie de combattants, sont appelés godi au Vanaheim et godar en Asgard. Ils ont un rôle assez prestigieux, conseillant les rois et conduisant les différentes célébrations qui jalonnent la vie de leurs frères de clan. La proximité avec leur dieu leur confère certains talents en divination et en soins guérisseurs, mais ils ne manient pas pour autant le seid, la magie chamanique nordheimir. Ils étaient et demeurent encore des guerriers !

Le seid est une magie qui est considérée comme non virile, car reposant essentiellement sur des pratiques jugées obscures et manipulatrices qui vont à l’encontre des codes tacites de franchise et d’honneur en vigueur parmi les guerriers. Ainsi, les “magiciens” nordiques sont pratiquement tous des femmes, que l’on appelle des völvas. Seuls quelques rares hommes empruntent cette voie, le plus souvent après avoir vécu une expérience de mort imminente qui les place de toute façon en-dehors de la société nordheimir conventionnelle.

Les völvas sont des prophétesses et des oracles, détentrices de la magie d’Atali, reconnaissables à leur cape et manteau de laine noire bordée de fourrure de félin blanche. Si certaines transportent avec elles des armes, la plupart sont surtout munies d’un bâton de pouvoir symbolique. Ces chamanes sont respectées dans le monde nordique et leur parole est souvent crainte même des rois. Les plus âgées et expérimentées d’entre elles en viennent à être perçues comme des représentantes des esprits des morts dans le monde des vivants.

Leurs pouvoirs reposent principalement sur des rites chamaniques de divination, des transes hypnotiques et des capacités de guérison. On dit des völvas que leur esprit peut quitter leur corps pour voyager entre les mondes matériels et spirituels sous la forme d’un animal. Comme la plupart des chamans, elles parviennent à atteindre l’état de transe propice à la pratique de leur art par l’intermédiaires de techniques telles que des chants rituels, l’usage de drogues hallucinogènes ou la désorientation par le jeune et/ou le manque de sommeil.
avatar

Jorik

Messages : 58
Date d'inscription : 01/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Hommes du Nord

Message par Contenu sponsorisé



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum