Le chant de l'Acheron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chant de l'Acheron

Message par Eliania le Jeu 23 Nov - 18:56

Le vent s’engouffrait, sifflant entre les vestiges achéroniens, charriant un sable rougeâtre étouffant, ardent, violent.

La rage de la princesse stygienne à fait trembler les édifices obscurs.
La mort de la vestale a réveillé son sang mêlé.
Tous les démons de la cité interdite ont répondu à cet appel, les hurlements des bêtes ont résonné de Sepermeru à la main noire. Aux premières lueurs du matin, tout était revenu dans l’ordre.

Mais lorsque le bracelet de la prêtresse Setite s’est fendu et que l’héritage du père a pris le dessus, le vent a forcit.
Les éléments se sont déchaînés, la tempête à fait rage dans la cité, et pendant 2 jours et 2 nuits, il était impossible d’y entrer. Des hordes infernales ont déferlé aux alentours de celle-ci, comme s’éloignant de l’œil d’un cyclone maudit.

Au matin du 3ème jour, tous les bâtiments sont recouverts de sable, empoussiérés par la tornade.
Les visiteurs imprudents ont été engloutis, par les dunes, la peur ou les créatures. Et ceux qui restaient et connaissaient la cité se sont interrogés…les ruines ont bougé.

Quand la tête d’Yssis a été séparée de son corps, la cité s’est figée.
Plus un son, plus un grain de sable, plus un cri qui ne déchire la solitude du désert.
La cité vide, vibre.

Les pierres oscillent, doucement, lentement, régulièrement.
Plus la nuit approche, plus la résonance s’intensifie. Les exilés sentent tous qu’il se passe quelque chose, les fourmis dans les doigts de la main qui porte le bracelet, la pierre verte qui brille plus intensément qu’à l’habitude.
Certains pensent que c’est leur dernière incantation qui l’a déclenché, d’autres ne voient rien et s’en foutent, certains vont se réfugier pour prier leur dieu.  

Quand le crépuscule est tombé, toutes les pierres propageaient leurs harmonies sur l’exil.
Le vrombissement arrivait à toutes les oreilles, berçantes, lancinantes.
Cette nuit-là, tous les exilés ce sont endormis d’un sommeil de plomb. Leurs bracelets se sont mis à briller avec une intensité exceptionnelle pendant plusieurs dizaines de minutes puis la lumière a décrue.

A l’aube c’était fini, les ruines avaient absorbé toutes les énergies telluriques, démoniaques.
Désormais, plus aucune magie occulte, plus aucun démon ne répondra à l’injonction d’un exilé.
avatar

Eliania

Messages : 95
Date d'inscription : 01/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum