Présentation [Scipio Flavius Nigrum] (reroll unique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation [Scipio Flavius Nigrum] (reroll unique)

Message par Laymore2 le Mar 28 Aoû - 15:32

" />

Nom du personnage : Scipio Flavius Nigrum

Age : la trentaine

Peuple : Aquilonien (Poitain)

Religion : Mitran mais peu pratiquant. Scipio considère les dieux comme de mauvais farceurs qui cherchent toujours à tromper les hommes. Il leur demande parfois de l'aide, et parfois les insultes comme un commerçant véreux.

Description physique (taille, poids, cheveux, yeux, particularités...) : Scipio est un grand gaillard taillé dans le marbre dont on fait les athlètes, ou les brutes. La faute à des années à devoir survivre grâce à son corps, mais aussi à son mental.

Caractère (grands traits) : Son humeur est aussi changeante que l'océan, parfois paisible, parfois emporté, toujours en mouvement.

Son histoire avant l'exil et la raison de son exil : Scipio est le troisième du nom de la famille des Flavius. Il tient son nom de son illustre grand-père, Scipio Flavius Corvum, vainqueur de la tribu des Trente Corbeaux. Cette histoire a toujours un certain succès parmi les raconteurs d'histoires au coin du feu.

Le chef picte Arak était un audacieux dont les déplacements de nuit et le nombre réduit de ses hommes lui avait permis de remonter le long de la rivière Shirki pour piller un temple de Mitra. Scipion (l'Ancien), leva ce qu'il pouvait de chevaliers disponibles, à savoir pas grand chose pendant les manœuvres, et le poursuivit sans relâche jusqu'à son repaire, pour exterminer toute la tribu, reprendre le trésor volé et le ramener au temple pillé.

Scipion Flavien Leonis, fils du précédent, passa toute sa vie à chercher à égaler l'exploit de son père. Il en mourut, au service du roi, à la poursuite d'un Lion insaisissable qui terrorisait toute une région du Poitain depuis plusieurs années. Tout juste suffisant pour mériter d'être dans le même tombeau que Corvum, quoi qu'on raconte que la fin de ce Scipio là fut moins glorieuse que ce que l'on veut bien en dire.

Le petit-fils du héros était quand à lui tombé bien loin de la légende. Scipion Flavien Nigrum dû son surnom du "Noir" dans l'épisode qui lui valut à la fois toute sa gloire et toute sa déchéance. Comme son père, il avait commencé sa vie par tenter d'égaler la légende de son grand-père. Mais il avait peur des chevaux. Adieu la chevalerie, le voilà qui s'engage dans la légion, sous un faux nom, celui d'Arfax, pour que personne ne lui rappelle, encore et encore les exploits qu'ils devraient égaler.

Or donc, voici que le jeune homme issu d'une grande famille, servit dans la poussière, fréquentait les engagés, buvait du mauvais vin, construisit des routes, construisit des digues, des défenses, des pièges, participa à des sièges, à des manœuvres, se couvrant d'une toute autre forme de gloire, sous forme de poussière, de sang, de sueur et de cicatrices. Scpio / Arfax devint officier sur un engin de siège, et inspirait une loyauté brutale à ses hommes, dont l'unité était composées de fortes têtes, dures à la tâche et prompts à la guerre. Mais ils étaient efficaces avec un trébuchet et ne posaient pas de souci en étant isolé sur une machine loin du front.

Il y a un an, un groupe de cimmériens s'empara d'une place forte dans leurs propres terres, servant d'avant-poste à l'Aquilonie. La troupe de Scipio fut déployée pour les pilonner et les écraser sur place. Les cimmériens profitèrent du crépuscule face aux positions aquiloniennes pour fondre sur les équipages des machines. Arrivés à celle de Scipio, ils furent vaincus par des légionnaires presque aussi sauvages que leurs adversaires, mais la machine elle, fut détruite. Les ordres des équipages pour les machines inutilisables étaient de rester sur place. Scipio et ses hommes n'avaient aucune intention d'en rester là. Ils enfilèrent leurs armures, dont il n'avait presque jamais l'usage en étant aux machines, et pour ne pas être trahis par les reflets de la pleine lune sur le métal, les noircirent au goudron.

Pendant que les officiers Aquiloniens dressaient le plan de bataille pour l'Aube, les légionnaires désobéissants exploitèrent une faille dans la surveillance des cimmériens, persuadés que leurs ennemis tremblaient de peur, pour entrer dans la forteresse et y mettre le feu. Les flammes ne tardèrent pas à atteindre la réserve et ses jarres explosives, renvoyant à Crom des dizaines de ses enfants...

Pour avoir vaincu avec dix hommes une horde de cimmériens, Scipio fut cité, sous son nom véritable, et reçu le titre officiel de "Nigrum".

Pour avoir désobéi et ridiculisé sa hiérarchie, il fut condamné à l'exil. L'honneur de son nom était sauf, mais sa lignée allait s'éteindre.

Telle fut la justice de Mitra.


Laymore2

Messages : 17
Date d'inscription : 02/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum