[Présentation] Lokh <<Reroll>>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Présentation] Lokh <<Reroll>>

Message par Bëor le Ven 11 Mai - 22:03




Identité:

   Nom: Lokh
   Surnom: Le Choucas
   Sexe: Homme
   Âge: 31 ans
   Lieu de naissance: Iles Barachanes



Description physique :

Lokh est un homme d'une bonne stature. Il est large des épaules et possède des bras solides qui furent forts utiles lors des manœuvres. Le pirate porte une cicatrice a l'épaule gauche qui se poursuit jusqu’à son pectoral gauche. Ses jambes bien que d'apparences robustes cachent malheureusement une faiblesse au genou droit.  Il a les yeux clairs comme son père et porte la barbe. Il posséde quelques tatouages.


Traits de caractère et comportement :

Parfois loquace, parfois silencieux. Il possède un esprit de compétition très prononcé et supporte mal la défaite.
C'est un homme volcanique prompt à la colère la plus noire.
Impulsif, rancunier, têtu, intransigeant, il a sa vision du monde, ses opinions, ses principes et vous devez être armé de patience pour lui faire bouger d'un cil.
C'est un bagarreur, toujours prêt à en découdre à la force de ses bras. Mais il apprécie tout autant les joutes verbales précédent les rixes.
Il est capable de la rancune la plus tenace et d'attendre le temps qu'il faut pour se venger de la blessure qu'on a osé lui infliger. Car, il a une bonne dose d'orgueil qui se manifeste au travers d'une susceptibilité sans égale. On ne peut donc se fier à sa tendance instinctive à la conciliation. Il a le don d'œuvrer en vue d'un but lointain, même incertain. Mais... si son affectivité est en jeu, il peut tout lâcher d'un coup. Cet entêtement le met d'ailleurs dans des situations ambiguës dont il ne sait pas toujours comment sortir, son amour-propre lui interdisant le premier pas ou de revenir en arrière. C'est un être de contraste, changeant et adepte de la loi du Talion.

Qualités :
C'est un dur au mal, il est persévérant. Un fêtard qui aime la bonne chaire et les pintes bien pleines ! Il est rusé et sait faire preuve d'une capacité d'adaptation impressionnante quand il tempère son caractère.

Défauts : Impulsif, rancunier, têtu, intransigeant, égoïste, cupide. Il ne supporte pas qu'on le contredise ou qu'on lui tienne tête. Il a un langage fleuris.

Histoire :

Lokh est né sur les Iles Barachanes, il est issue d'un famille de flibustiers, une mère prostituée et un père vivant de rapines. Il a reçu une éducation de scélérat depuis son plus jeune âge.


Récit par un matelot du nom de Julian :


C'est par un après-midi chaud et pesant que je consentis à rejoindre mes camarades sur le pont. Chacun d'eux étaient à son poste et travaillaient à briquer le sol tout en maudissant les hommes qui se reposaient à l'ombre des voiles.

«  Hey Julian, ramène tes douces mains par ici mon mignon et astique moi tout ça ! Tonna Lokh.
- Me fiche la trouille c'démon là. Maugréa Roland en désignant le maître-d'équipage qui passait non loin.

- Savez c'qu'on dit sur lui ? Lança Bifurt. Y paraît qu'il a d'jà mangé un homme pour lui apprendre que dans la vie fallait être fidèle à ses engagements.

- Mais non, c'est pas ça l'histoire ! Démentit Sam. On dit qu'il a été boulanger autrefois, et qu'il découpait des rognons d'hommes pour y garnir ses tourtes. Même qu'un jour, alors qu'il manquait de viande il dû découper sa pauv' femme pour en préparer une. Oui m'sieur ! Une vraie malédiction ! Croyez-m'en les gars, si un jour on vient à manquer d'nourriture, il viendra nous prendre un par un pour préparer à manger au capitaine.

- Pour sûr que c'est la vraie version, ajouta Ashim. On dit même qu'il aurait gardé le cœur de sa douce et qu'il l'aurait cousu à côté du sien afin qu'elle le contemple à jamais la tromper à son tour.

-Qu'il vaut mieux pas parler d'lui alors. Gémit Bigsby tout tremblotant. Que ça va l'attirer vers nous et que j'ai pas envie de goûter à son fouet.

-Ouais. Grommela Bifurt. Qu'il se vante de pouvoir détacher la chaire des os avec son jouet en plus. Qu'on dit que c'est comme ça qu'il dépèce son gibier.

Tel un coup de tonnerre, le fouet du bosco siffla l'air et coupa net la parole aux matelots.

- Assez bavassé chiens galeux ! Que je vous y reprenne à bailler aux corneilles ! Allez, remettez-vous au travail ! »

Et c'que j'peux vous dire, c'est qu'après cette sortie en mer... Il a jamais revu l'archipel le bosco si vous voyez c'que j'veux dire ! On a attendu la première escale avec quelques camarades, on l'a suivi dans une petite ruelle pis un coup derrière la trogne ! On l'a déposé non loin d'un garde Argosien et la suite qu'on en sait pas plus... !


Bëor

Messages : 5
Date d'inscription : 03/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum