La cimmerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La cimmerie

Message par Aminata le Mar 10 Oct - 13:28


"C’était il y a longtemps, et rées loin,
J'ai oublié le nom exact que les hommes me donnaient.
La hache et la lance de silex pointue sont comme un rêve,
et les chasses, et la guerre, comme des ombres. Je me souviens
seulement de l'immobilité de ce sombre pays;
Les nuages qui s'entassent au sommet des montagnes éternelles,
La tranquillité des forets immortelles.
Traduction libre de
Cimmeria, land of Darkness and the Night."
-- Robert E. Howard: "Cimmeria"


GENERALITES


La Cimmérie est un pays de vallons boisés et de tundra, de rangées de hautes montagnes, dev ents gémissant tristement jusqu'au fond des vallées sous un ciel de plomb ; Le pays d'origine de Conan est une nation de tribues barbares située au nord de l'Aquilonie, séparée d'elle par l'étroite ligne des marche bossonienne et du Gunderland. A l'ouest on trouve les terres sauvages des Pictes, et au nord, la haute ligne des monts Heiglophiens séparent le pays du Vanaheim et d'Asgard.

Politiquement, la Cimmerie est encerclée par ceux qui voudraient exterminer ou soumettre les clans de natifs. Ces clans fiers et anciens ont prospéré aux pieds des montagnes depuis le temps des Atlantes. Les terres désolées ont été adoucies au fil des ans par le sang des Aesirs, des envahisseurs Pictes, des raids Vanirs, des Gurnakhis, et de tous ceux qui se voulaient conquerants, pauvres fous des royaumes frontaliers. Aucun homme n'a su soumettre ces indomptables clans, ou conquerir les terres auquelles ils s'accrochent pour leur survie quotidienne.

C'est une terre pleine de gens dangereux et de prédateurs, ou la plupart des êtres ne vivant dans les glaces ne subsistent que pour prendre la vie d'un autre. Les loups, les lions des montagnes, et les ours sauvages y chassent, capables de devaster une troupe mal préparée à leur sauvagerie et venue les deloger. Des histoires de bêtes fantastiques et de sombres légendes attendant le voyageur pour le massacrer sont racontées autours des feux de camps, dont la plupart se sont révélées vraies encore et encore. En Cimmerie, si la terre et le climat ne viennent pas à bout de l'explorateur, quelque chose d'autre le fera. Vivre sur ces terres requiert une dose de fatalisme, afin de pouvoir y trouver sa place.

Il y a beaucoup de vagabonds et de hors la loi rodant dans la nature sauvage. En cimmerie, si un homme ne veut pas être trouver, il en a la possibilité.

En Cimmerie, quand un enfant né, il faut de la chance pour que la mére survive à la naissance, et l'enfant, aux premieres années de sa vie. Il passera son enfance à roder dans les bois, apprenant les lois de la nature, s'accoutumant deja à la mort. La vie peut être courte dans le nord, et on dit que de leur naissance à leur mort, les cimmériens luttent. Rien n'est facile, mais ils n'abandonnent jamais. Quoi qu'il en soit, les cimmériens ne sont pas arrogants ; ils sont conscient de leur place dans ce monde bien plus grand qu'ils ne le sont eux même.

Aspect Physique

La Cimmerie est un pays de collines boisées, de vallées balayées par des vents gémissants, sous un ciel de plomb, mais ses habitants ne sont pas moroses, comme leurs cieux gris. Ils sont les descendants des Atlantes disparus. Ils sont grands, puissants, à la chevelure brune et aux yeux bleus ou gris. Ils vivent en petits clans isolés, cultivent quelques fois l'avoine ou élèvent du bétail, mais la plupart du temps, ils montent des raids pour trouver des femmes ou du bétail.
Les cimmériens sont réputés lugubres, célèbres pour leur mélancolie profonde, comme pour leur immenses colères. Ce sont des personnes directes et franches, qui respectent la force et l'autonomie, mais détestent le faiblesse et la lâcheté.
Bien qu'ils connaissent le secret de l'acier, leur société semble être restée à l'age de pierre, comme l'illustre les propos de Conan :«Je me suis vu dans un pantalon de peau de panthère, en jetant ma lance aux bêtes de montagne ".

Les Cimmériens sont un peuple forgé par les conditions très difficiles de leurs terres. Howard fait souvent référence à la rusticité et aux prouesses martiales du peuple cimmérien, ainsi qu'à leurs nombreuses autres compétences impressionnantes. Ils peuvent escalader des falaises apparemment insurmontables, suivre les humains et les animaux avec facilité, et traquer leur proie sans faire de bruit, malgré leur stature
Les Cimmériens se déplacent rapidement, agile sur les rochers et le sol inégal des landes. Ils acquièrent cette compétence dans leur enfance, en rodant sur les formations rocheuses et les sentiers, de raccourcis en de points de vue. À partir du moment où un enfant marche, les terres désertiques de cimmérie leur appartiennent. Même un enfant de cinq ans est endurci contre le climat et l'altitude, capable de lire le vent et le ciel pour prévoir les tempêtes imminentes et de trouver un abri et de la nourriture.

Commerce et economie


La plupart des clans produisent tout ce dont ils ont besoin en interne, mais parfois, le commerce est nécessaire, soit avec des voisins, soit plus loin.

Les cimmériens ne sont pas des marchands, de sorte que la plupart des expéditions commerciales sont menées par des guerriers qui expliquent ce qu'ils veulent franchement, ne sont pas préparés à négocier et considèrent le refus de vendre comme une insulte. Les produits qu'ils ont à offrir sont particulièrement intéressants: la viande (fraîche et saine), les métaux, les armes et les armures.
Les expéditions commerciales ont tendance à être des affaires tendues, car les cimmériens n'ont pas les nuances de communication essentielles pour négocier au mieux. En outre, le commerce dans les clans proches ne procurent pas de marchandises éxotiques et les clans doivent aller plus loin, les amenant dans des territoires inconnus où les chances d'hostilité sont beaucoup plus élevées.

Le commerce n'est donc pas une activité de prédilection du Cimmérien puisqu'il va à l'encontre de l'instinct pour prendre ce qui est nécessaire grâce à une démonstration de force. Ils sont profondément suspects et même méprisent les compétences mercantiles.

Peu de commerçants parlent clairement et disent précisément ce qu'ils veulent dire; Pour un cimmérien, cela ressemble à un mensonge, et le mensonge n'est pas dans leur nature. Mais ces méthodes, bien souvent méprisées, sont parfois utiles pour les Cimmériens, et, lors de l'occasion où les marchands étrangers pourraient s'aventurer dans les vents sombres de Cimmeria, les clans sont prêts à les embaucher en tant que négociateurs (ou les kidnapper dans le même but, leur promettant la liberté si un accord commercial fonctionne, la mort dans le cas contraire). Les cimmériens pratiquent le commerce intérieur, souvent pour le bois, l'étain, le fer et le cuivre. La richesse est mesurée par le nombre de bovins. Un Cimérien ne garde pas non plus des esclaves. Il voit les esclaves comme faibles, sinon ils ne seraient pas des esclaves. Pour cette raison, les Cimmériens ne font pas de bons esclaves. Un cimmerien adulte préfère mourir en essayant d'échapper à l'esclavage que de se soumettre.




*en travaux*
avatar

Aminata

Messages : 27
Date d'inscription : 02/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum