Présentation [ Orlane ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation [ Orlane ]

Message par Mouchcaille le Mer 11 Avr - 12:06

Nom : Zelata
Prénom : Orlane
Age : 21ans      

Nationalité : Gunderans
Région : Gunderland
Religion : Mitra / Bori

(Les Gunderans, à la chevelure toujours fauve et aux yeux invariablement gris, sont des descendants presque directs des tribus Hyboriennes originelles.
Ils sont de ce fait moins cosmopolites que la plus part des autres nations hyboriennes, mais font également d'excellents guerriers, enclins à de longs voyages.
Bien que le Gunderland soit une province d'Aquilonie, ce fut un royaume indépendant si longtemps que les  Gunderans ne se considèrent pas vraiment comme des Aquiloniens et ne le feront probablement jamais.
Les Gunderans étaient plus primitif que les Aquiloniens, leur seule concession aux coutumes de leurs voisin du sud étant l'adoptation du dieu Mitra au lieu de Bori,  bien qu'encore vénèrer par certains.
Ils se joignent en revanche de leur plein grè aux campagnes militaires aquiloniennes et sont perçus comme la meilleure infanterie lourde du monde.
Les mercenaires Gunderans apparaissaient dans toutes les armées des royaumes Hyboriens, de la Zamora et des plus puissants royaumes de Shem.
Le Gunderland s'étend à l'est des Marches Bossoniènnes, à la frontière sauvage de l'Aquilonie, face à la Cimmérie.
Il est fort probable que ses habitants vivent essenciellement de l'agriculture au sein de communauté fortifiées, à l'instar des Bossoniens.
Il n'y a que dans cette province, où l'esclavage n'a pas cours, que le sang hyboriens est resté pur, ce qui apparaît dans la couleur des yeux et de la chevelure des Gunderans)


Description et caractère :
Cette jeune femme possède un assez beau visage aux yeux gris et à la chevelure de couleur fauve comme les Hyboriens jadis.
De taille et de corpulence légèrement moyenne, elle semble sculter pour le combat, comme peuvent aussi en témoigner la cicatrice sur son oeil gauche et les autres présentes sur son corps.
De nature réservé aux autres mais néanmoins aventureuse et obstinée, elle cache derrière son air de jeune femme timide et inoffensive, le caractère fort et fier d'une Gunderans.



Son histoire avant l'exil :
Orlane est la petite dernière d'une petite famille et vécue au près de ses deux parents et de sa soeur ainée de 2ans de plus. Arrivée à un age un peu plus avancé, Orlane et sa grande soeur apprirent avec leur mère, l'agriculture, la chasse et notamment quelques premiers soins rudimentaires.
Elles développèrent ensembles, vers l'age de 9 et 11 ans, quelques bases au maniement de la lance et également les bases de survie au près de leur père, comme la plupart de Gunderans. Les années passèrent et la famille se vu offrir, par le Seigneur de la région, de nouvelle terre cultivable pour service rendu. La famille, alors heureuse, prit un beau jour la route vers leur nouvelle maison.
Malheureusement, en chemin ils durent faire face à une forte tempête et se retrouvèrent perdu dans une région qui leur était inconnue. Le père fut blessé après avoir été projeté à terre par son cheval paniqué. Perdus et épuisés, ils ne pouvaient aller plus loin et durent trouver refuge dans une clairière dans la forêt environnante.
Une fois la tempête passée, l'état du père se dégrada devenant très inquiétant. Après maintes prières adressées à Mitra et tentative de le soigné, une longue discussion entre sa grande soeur et ses parents eu lieu. Orlane les écouta sans rien dire. Une décision fut alors prise et les parents acceptèrent de laisser leur fille aînée partir chercher un guérisseur.
Pendant l'absence de sa grand soeur Orlane aida sa mère à prendre soin de son père, et se chargea la plus part du temps de la chasse pour ramener à manger mais aussi pour surveiller le retour de sa soeur.
Quelques temps plus tard, elle vit sa soeur revenir avec une vieille femme aux innombrables rides et au regard sombre et bridé. La vieille femme semblait avoir un savoir immense concernant les plantes, les soins, les maladies et autres.
Elle s'occupa du père sous l' oeil plus qu'attentif de l'aînée. Quelques temps plus tard, sa grande soeur annonça à la famille qu'elle voulait devenir guérisseuse tout comme la vieille femme. Une très longue discussion mouvementé eu alors lieu entre l'aînée et les parents.
Orlane resta une nouvelle fois attentive et silencieuse, mais compris très vite à la détermination de sa soeur qui allait partir. Elle s'éclipsa alors discrètement non loin de là pour pleurer en avance le départ de sa soeur, laissant la discussion mouvementé se terminé au loin.
Après un moment seule, elle reprit ses esprits et retourna près d'eux en cachant sa tristesse. Elle vit sa soeur préparer ses affaires et dire adieu à ses parents pour prendre la route avec la vieille femme. Elle serra les poings et laissa des larmes silencieuses coulées le long de sa joue.
Voyant sa soeur s'approchées pour un adieu, elle releva la tête en essuyant brièvement ses larmes, la regardant dans les yeux avec un air fier, vint à lui dire ces mot: "Je ne veux pas de tes adieux! Tu reviendras au près de ta famille, et si tu ne reviens pas c'est moi qui viendrais te chercher. Alors au revoir grande soeur!"
La serra ensuite dans ses bras avant de la laisser partir, en retenant toute sa tristesse et sa douleur. L'aînée promit alors de leurs écrire régulièrement et de leurs faire parvenir des soins. Elle fit demi-tour et prit ensuite la route avec la vieille femme sous les yeux tristes de sa famille, mais néanmoins fiers.
Orlane, âgée alors de 11ans, devint bien plus renfermée et silencieuse depuis le départ de sa soeur. Elle resta de long moment seule à attendre chaques lettres assise dans la clairière regarder les étoiles. Une fois le père rétablit, la famille reprit la route vers leur nouveau foyer et fut soulagée d'arriver enfin sur leur nouvelle terre. Mais même pas cette satisfaction suffit à afficher un sourire sur le visage d'Orlane.

Une année passa au sein de leur nouvelle demeure et Orlane ne savait que faire de ses journées, hormis d'attendre les nouvelles de sa soeur qui n'arrivaient plus depuis déjà mois. Elle mourrait tout le temps d'ennuis et était devenue bien plus distante avec ses parents.  
Lors d'une nuit sans sommeil, Orlane sortit discrètement de la demeure en prenant la lance de son père, et alla près un arbre non loin de là. Elle frappa sans cesse l'arbre, entrechoquant le bouclier contre, laissant de plus en plus sa rage et sa tristesse, depuis tout ce temps renfermé, s'exprimées.
Après un long moment à fracasser de toute ses forces l'arbre, elle lâcha finalement la lance, tombant lourdement à genoux totalement épuisée; pleurant à chaude larmes le manque de sa soeur.
Son père, réveillé par les coups incessant contre l'arbre, vint à  sortir et l'observé. Voyant sa fille défouler sa rage et s'effondrer en larmes il comprit alors après tout ce temps et s'approcha doucement pour poser sa main lourd sur son épaules. Surprise un instant en le regardant, finit par plonger ensuite dans ses bras reprenant ses pleures et sanglots.
Il la serra fortement contre lui pour la réconforter et vint à la regarder dans les yeux et lui demander avec sa voix grave mais d'un ton rassurant : "N'est ce pas une promesse que tu lui as faite le jour de son départ?"
Elle resta muette quelques secondes, perdu dans ses pensées, et finit par tout simplement hocher la tête de manière affirmative. Il sourit et reprit : " Alors tu dois tenir ta promesse!"
Il la serra une nouvelle fois dans ses bras, essuyant les larmes de sa petite fille en se retirant. Il pris ensuite la lance qu'il replaça fermement dans ces mains avec un large sourire et réplique : " Tu vas devoir être plus forte que ça!"
Orlane regarda attentivement les gestes son père, sans comprendre sur le moment. Elle regarda l'arme et le bouclier pensive pendant quelque instant, et écarquilla les yeux. Elle comprit à ce moment qu'il allait falloir s'entraîner bien plus pour tenir une telle promesse.
Elle regarda son père dans les yeux et lui demanda de l'entraîner sérieusement au maniement de lance et de lui apprendre tout ce qu'il sait sur la survie. Il sourit en hochant la tête et commença sans attendre son apprentissage durant toute la nuit.

Ayant acquis toutes la connaissance dont elle avait besoin et ayant trop patienté sans voir sa soeur revenir, elle quitta alors à son tour ses parents, à l'age de 17ans dans un simple au revoir sans se retourner.
Elle fouilla d'abord la région à la recherche de la vielle femme, mais sans succès. Elle chercha bien au-delà de la région du Gunderland et continua sans relâche à chercher sa soeur. Elle voyagea pendant près de 3ans dans les contrées d'Aquilonie, toujours à la recherche de sa soeur, aidant son prochain, combattant sans relâche ses ennemis et rendant libre les esclaves qu'elle pouvait rencontrer sur la route.

À 20ans, Orlane se joint à un petit groupe de mercenaire qui parcourraient le pays en pillant et saccageant les camps d'esclavagiste. L'année suivante, son groupe poussa leur périple au-delà des frontières Aquilonienne, en Zingara. Lors d'une attaque sur l'un des camps esclavagiste Zingarien, son groupe fut pris d'assaut par la milice Zingarienne qui attaquaient également le camps. Les soldats tuèrent la plupart et prirent les autres sans distinction pour les conduire en exil. Par simple chance ou effet du destin, Orlane se retrouva parmi les prisonniers et fut conduite, à 21 ans, sans qu'elle le sache, sur le même chemin et vers la même destination que sa soeur aînée., en terre d'exil!


Mouchcaille

Messages : 4
Date d'inscription : 11/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum