Inksou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Inksou

Message par Inksou le Mer 28 Fév - 21:00

(image a venir, quand j'aurais trouvé ce que je veux :p )

Le jeune homme aux traits fins et à la peau brunie par le soleil se saisit avec délicatesse du verre de vin déposé devant lui. Il remercie avec déférence son hôte et s’installe droit comme un i au fond du fauteuil qu’on lui a accordé.

-          J’étais dans la pièce que mon mentor m’avait cédée, la tête plongée dans un livre… je devais reproduire un des remèdes.

Il relève la tête à la question, un sourire fend ses lèvres.

-          Lequel ?  Quelle importance... ? un onguent à base de miel et de graisses. Je me souviens encore de cette recette de tête. Il y a du miel ici ? Oh, parfait. Ah oui, la suite…
Donc, ils ont ouvert la porte violemment, ce sont emparés de moi, et m’ont trainé dehors.
J’ai regardé mon maître avec stupeur, il avait presque l’air gêné. Je lui ai demandé ce qu’il se passait, ce qui me valait de me faire sortir de la sorte. Je ne faisais pas le fier entre leurs mains. Je ne suis pas vraiment taillé pour la guerre. Pas du tout.

Il fait tourner le vin dans son verre un instant, en hume le parfum, en admire la robe.

-          Ca fait une éternité que je n’en avais pas bu. C’est un des plaisirs que je m’accorde. Le lotus… en anti douleur oui, il est pratique. Hein ?

Il relève la tête sur l’homme en face de lui et secoue la tête à sa réponse.

-          Non, ça brouille trop l’esprit, je laissais ça pour les patients. Vous étiez à Luxur ? Ah…Khemi. Je n’y suis jamais allé. Jamais sorti de ma ville, peu sorti de ma bibliothèque ou de mon apprentissage. J’ai lu… apothicaire, vous ne cherchez pas… ?

Il hésite à poursuivre, et finalement c’est le stygien en face de lui qui lui pose une question.

-          Oh. J’errais, le désert, la chaleur, ça ne me dérange pas, nous les stygiens, avons l’habitude. Par contre, pardonnez-moi mon air misérable, je ne suis pas très débrouillard au-delà des quelques soins que j’ai appris à prodiguer. Je me suis maintenu en vie, mais ces terres ont essayées de me tuer de nombreuses fois depuis que je suis là. Set m’a guidé jusqu’ici, en vie. Il devait vouloir que je vous trouve. Nous reste à savoir pour quelles raisons.

Il lève le coude, va pour boire, s’arrête à la question, boit finalement une gorgée lentement et répond, l’air grave, mais pas de colère, pas de jugement dans le ton, juste les faits.

-          Je pense que mon mentor s’est retrouvé dans une situation difficile, et qu’il a préféré négocier son sort en m’envoyant ici.

Il fixe le fond de son verre qui est presque vide, plongé dans une réflexion personnelle.

-          Son problème à lui c’était les femmes. Le mien ? Le travail, je n’ai rien vu venir. En même temps, si je l’avais senti venir qu’aurais-je fait ? Il avait mes livres, il avait mes notes, il avait le matériel. Alors j’ai été attaché sur cette croix dans le désert, j’ai dû m’évanouir et quand je me suis réveillé, j’avais du sable plein la langue.

Il grimace en terminant son vin et pose son verre sur la table basse.

-          Merci pour le vin Khamon, un délice. Je ne vais probablement pas vous importuner plus longtemps.

Son regard s’éclaire un instant aux paroles de son hôte. Il rétorque un peu vite puis reprend son air placide.

-          Oui ! Enfin. Je veux dire. J’accepte votre proposition. Reprendre mes études,  vous pourriez m’apprendre… ?


Inksou

Messages : 1
Date d'inscription : 28/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum