Yeowan de Gunderland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yeowan de Gunderland Empty Yeowan de Gunderland

Message par Invité le Mer 7 Fév - 22:41

Yeowan de Gunderland

Yeowan de Gunderland Yeowan11

Âge : 24 ans.
Peuple : Hyborien (Gunderland)
Religion : Lui-même. Mitra. Bel.
Compétences : Vol, Pillage, Saccage, Commandement, Stratégie.

Description physique :
Yeowan est un homme à la stature ursine, musclé sans outrance et possédant assez de graisse pour survivre au climat rude de sa région natale. Son visage arbore les traits fiers des fils du Gunderland : yeux gris-noir, sourcils froncés, peau rugueuse. Le guerrier souhaite rester glabre afin de limiter les prises ennemies dans un combat de corps-à-corps. Grand en taille, il surplombe la plupart de ses congénères mais ne peut égaler les Géants des lointaines terres nordiques. On le trouvera souvent armé d'une bonne lame, une épée à une ou deux mains, selon ce qu'il peut trouver et réparer.

Caractère :
- Courageux
- Passionné
- Sagace
- Susceptible
- Hargneux
- Obstiné

Informations :
Tout ce que l'on peut savoir de Yeowan de Gunderland et Breval de Cimmérie se chante dans les ruelles sournoises des grandes villes comme de petits bourgs. Lors d'une bataille engageant Pictes, Gundermen et Cimmériens, le père de Yeowan recueillit un jeune garçon mourant. Crom est sévère avec ses fils, mais celui-ci fut l'un des rares à obtenir sa grâce. C'est ainsi que Yeowan et Breval devinrent frères, non pas par le sang héréditaire, mais celui qu'ils firent couler en massacrant leurs ennemis.
De Tarantia à Shadizar, les deux voleurs et pilleurs s'occupèrent au rythme des rapines, des contrats et aux râles de femmes mugissant de plaisir. Infortunés qu'ils furent ce soir-là, c'était la fille de trop, celle dont on ne devait pas toucher mais leur orgueil les conduisit jusqu'à la luxure et la fête. Ils grimpèrent la haute tour d'une villa de la capitale de Zamora dans le but d'y dérober une tiare d'or et de rubis. Ils la trouvèrent, mais sur le chef d'une jeune noble enfiévrée par des odeurs d'opium. Les deux hommes accomplirent leur devoir mais la descente fut rude. Capturés par les hommes de main de l'aristocrate furieux, ils furent condamnés à un sort pire que la mort.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum