Journal d'une ancienne esclave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal d'une ancienne esclave

Message par Naadhira Munim le Mar 6 Fév - 22:26

Jour 1 :
Attachée sous la brise du vent désertique, elle se trouvait nue, sur cette croix, seule … Totalement seule, Après quelques minutes ? Heures ? Enfin, un certain temps, un homme dont les épaules n’avaient d’égales que ses bras qui étaient pour elles comme une magnifique chose. Elle l’admira quelques instants, aucunes paroles, aucuns sons, juste l’homme qui vint et la détacha rapidement de ses attaches. Le temps d’un regard, elle le vit fuir au loin. Lorsqu’elle tomba dénue, elle remarqua une pancarte à ses côtés, où était inscrit sa punition.

« Ici est attaché
Naadhira Munim.
Pour les crimes suivants. :
Décapitation.
Meutre d’un prêtre.
Rebellion. »
Elle parcourut cette longue route qui lui faisait face, son premier arrêt ce fut devant une note griffonnée, où y était inscrit. :
« Je suis fini. Ils m’ont laissé pourrir là, au milieu des ruines du passé.
Je ne suis pas seul, ici. D’autres ont subi le même sort, Esclaves, bandits, cannibales … Des exilés chassés de terres dont je n’avais jamais entendu parler. Certains d’entre eux tentent de survivre dans le sable et la rocaille.
Mais je ne me sens pas la force. La vie que j’ai laissée derrière moi me hante. Plus jamais je ne reverrai le soleil miroiter sur les flèches de Belverus. Plus jamais je ne sentirai l’odeur des cheveux de ma fille. Je vais franchir la clôture spectrale, qu’on en finisse, Qui que tu sois, toi qui lis cette note, je te cède mon eau en plus de ce message.
J’ai pitié de toi, étranger. Tu n’as pas encore conscience de la malédiction qui s’est abattue sur toi. »
Qu’elle était donc cette lettre … Qui était-il ? Et qu’est-ce que cette clôture spectrale mentionnée sur la lettre. Elle n’en savait rien, la seule chose qu’elle fut, était de garder cette lettre dans sa main en lachant un petit « Mon pauvre … Je suis arrivé dans une belle merde je crois ... » Etait-elle libre, ou emprisonnée ? Peut-on seulement être les deux à la fois. Elle prit la gourde au sol dans sa main et se mit en quête de se faire des vêtements, et ceux, en récupérant tout ce qui était sur le sol. Une fois récupérait assez de fibres végétales et de branches, bizarrement dans un désert, elle se mit à tisser ses affaires, dans l’espoir d’avoir une meilleure manière de vivre que de mourir de chaud dans ce désert.

« Yog … Je sais que j’ai été dans l’obligation de t’abandonner ces derniers temps … Mais il semblerait que je suis dans un endroit où je n’ai aucune idée… Sais-tu où je suis ? » Demanda-t-elle à son dieu qu’elle fut forcé d’abandonner par son esclavagisme, elle aimait son dieu, elle allait sans doute renouer avec lui.

Elle continua cette longue route à la recherche d’un point d’eau ou de toutes autres choses qui pourrait lui dire qu’elle serait saine et sauve. D’un coup, d’un seul, un hurlement terrible ce fit retentir dans la clarté du jour. Elle s’arrêta nette puis vit s’envoler non loin une énorme bête dont elle ne connaît l’origine. Se rapprochant de là où siéger la bête, elle remarqua un corps déchiqueté, sans vie, non, pas une seule, juste un corps mort. Avec un nouveau livre dont elle feuilleta chacun des mots.

« Les dieux maudissent cette tempête de sable !
Nous avons été forcés de trouver un refuge avant que le vent et le sable ne nous arrachent la peau des os. Il y a quelque chose dans la tempête. Des bêtes sauvages. Nous avons entendu leurs griffes sur la rocaille à l’extérieur des ruines et leurs hurlement se sont mêlés à celui du vent.
Les hommes ont peur. Je les ai mis au travail en leur disant de fabriquer des torches et des armes rudimentaires à partir des pierres et des plantes qu’on trouve dans le coin. Je ne connais aucun animal qui n’ait pas peur du feu, ni de la morsure d’une hache. »
Elle se dit que certainement c’était un grand homme, un commandant ou autre chose de ces terres. Où était-elle tombé, qu’elle allait être ses épreuves. Qu’est-ce qu’il avait vécu cet homme pour se faire tuer sur ces terres. Chacune des personnes présentes ici avait apparemment commis des crimes innommable.

Naadhira continue sa route, elle découvrit une sorte d’énorme Oasis ou sans doute croiserait-elle des gens. Mais avant tout, des bêtes, car elle avait une faim de loup, commençant à se balader elle chercha de petites bêtes dont elle pourrait se nourrir, tombant sur des petites tortues, elle choisit de l’attaquer armé d’une pioche en pierre qu’elle se fabriqua rapidement avec les branches qu’elle avait cueillit tantôt. Elle tapa ceux qui semblaient être des animaux inoffensif, un genre de tortue de la région qui bizarrement n’était pas dans l’eau, déchiquetant et démembrant ses petites bêtes avec sa pioche elle en prit quelques morceaux de rôtis et les mit à cuire dans un feu qu’elle se fabriqua grâce à ces compétences de chasseuse. Dégustant et savourant chacun des morceaux de rôtis, il était désormais temps pour elle de se faire un arc et des flèches afin de se défendre.

Elle chercha donc un animal à peau afin de lui ôter ceux dont elle avait besoin, après avoir récupérer les branches et les ficelles tantôt. Trouvant une gazelle non-loin, elle la prit en chasse, pourtant cette dernière courrait bien trop vite, alors elle retenta avec un animal bizarre et énorme, une sorte de tortue gorille, qui très vite lui fit comprendre qu’il ne fallait pas la déranger. Elle prit la fuite. Après avoir fuit, elle trouva une sorte de petit homme tout ridés et trapus dont elle en déchiqueta la peau, l’arc fait et une soixantaine de flêches avec, elle se mit en quête de suivre le long de la rivière par l’amont, là où généralement elle trouvera beaucoup d’animaux et donc de populations. Sur sa route elle croisa encore une torture géante accompagné d’un exilé qu’elle tua en quelques flèches.

Lors de sa ballade elle croisa un exilé, comme elle, un Shémite dont l’âge n’avait d’égal que la couardise. Elle s’était dit qu’elle s’installerait chez lui et ainsi créer un village, qui se porterait plus sur la marchandise qu’autre chose.


Naadhira Munim

Messages : 2
Date d'inscription : 05/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum