Présentation [Estrellada]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation [Estrellada]

Message par Estrellada le Dim 4 Fév - 17:33


Nom du personnage : Estrellada

Age : 23 ans

Peuple :
Zingarien

Religion :
Aucune

Description physique (taille, poids, cheveux, yeux, particularités...) :

Estrellada… Que dire de cette femme ? Quand vous l’apercevez, deux choses vous viennent dans l'esprit, pour peu que vous connaissiez un minimum les ethnies de ce monde. Une Zingarienne… Et pas une Zingarienne. Oh, sans aucune doute ses traits du visage et sa peau sont dignes des plus normaux des Zingariens, mais sa chevelure dorée elle est quelques peu déroutantes. En effet, il est bien connu que la plupart des personnes de ce peuple sont dorées de chevelure noire. Ces yeux, gris, sont là une claire marque de la mixité des peuples de Zingara, qui sont désormais peuplé de descendant d'Hyborien entre autre.

Mais passé ce détail, vous pouvez voir plus en détail de comment est construite cette femme. Plutôt grande, un mètre soixante-huit, son corps est fin et agile. Comme nombre de ses compatriotes, les muscles ne sont pas son forte après tout.  Son visage est plutôt triangulaire, aiguisée, qui montre la nature dangereuse de son pays. Oui, décidément, c'est bel et bien une Zingarienne, vous en êtes convaincue désormais. La seule question qu'il vous reste à répondre… Une noble...Ou une marine ?

Vous admirez sa gestuelle pour essayer de le découvrir, et vous avez un mal à déterminer de quel groupe elle fait partie. D'un côté, malgré les épreuves de l'exile, vous pouvez apercevoir une sorte de dignité et d'élégance noble dans certains de ces gestes, que des paysans ne pourraient avoir. Mais sa hargne combative, ces méthodes plutôt … sauvages. Loin des codes de chevaleries des nobles.

En tout cas, bien que son physique ne vous donne pas une réponse concrète, vous avez remarqué une chose, avec ses vêtements qui ne cache qu'en partie la peau. Son dos possède une grande cicatrice qui divise en deux celui-ci. Un coup de lame, sans aucun doute. Reste à savoir comment elle a subit une telle chose.

Caractère (grands traits):

Vous avez passé quelque temps désormais avec cette jeune femme. Et plus celui passe, plus vous n'êtes sûr de rien. Oh, elle n'est pas si difficile à comprendre, c'est même plutôt l'inverse. Elle sait ce qu'elle veut et n'hésite pas une seconde à le dire. Non, c'est plus sur comment Estrellada cherche à avoir l'objet de ses désirs qu'elle est plus énigmatique. Une fois, elle la jouera diplomatiquement et très posé, sans effusion de sang, essayant de négocier. Une autre, elle attaquera sans remord en massacrant ceux qui osent se mettre sur son chemin. Vous vous souvenez de votre problématique que vous n'aviez pu résoudre, et encore aujourd'hui vous avez du mal avec cela… Peut-être que son histoire vous éclaira plus.

En tout cas, la jeune femme possède un caractère assez fougueux. Elle n'hésite pas à réagir dans l'instant, bien qu'une once de sa nature primaire semble ressortir de temps à autres, et qui essaye de la domptée. Mais dans de tel terre, où la survie est bien souvent régit par réaction et non par réflexion, elle ne semble pas apparaître si souvent que ça. En tout cas, probablement comme beaucoup d'exilé, elle ne se laissera pas faire en cas de pépin, et ce, peut importe la méthode qu'elle doit utiliser.

Malgré tout cela, vous sentez que c'est une personne bienveillante. Elle ne cherche pas spécialement le conflit, bien qu'elle réagit à ce dernier. Et quand personne ne l'embête, elle semble être plutôt discrète, et, une des rares fois où vous avez réussit à passer sa vigilance et à l'espionné, semble entretenir une once de ses origines avec une pratique de l'escrime en particulier. Elle est décidément d'origine noble, vous n'en doutez plus désormais. D'ailleurs, peut-être un de ces défauts majeurs est dû à son caractère direct, mais n'essayez pas de lui faire exécuter un travail qu'elle ne souhaite pas faire. Même si vous y arriviez, elle risque de vous faire le faire payer pendant de long jour. Vous vous rappelez encore comment vous lui avez appris à se servir d'un arc. Bien sûr, cela lui est utile… Mais qu’est-ce vous avez prit en contrepartie. Et elle semble un peu trop fière pour admettre que cela lui est utile et vous remercier… Enfin, tout le monde à son caractère.

Pour finir, de ce que vous avez vécut, dans un groupe, elle s'intègre plutôt bien, même si elle ne semble pas le genre à dirigé ce dernier, elle semble même pas apprécier cela, mais plus a allé avec le courant. Enfin, tant que ce courant va dans la direction qu'elle souhaite, bien évidemment. Elle semble plutôt loyale d'ailleurs, mais ne semble pas pouvoir faire entièrement confiance, même à une personne qui ne voudrait que son bonheur, comme une cicatrice passée qui refuse de partir. D'ailleurs, bien qu'une guerrière, elle possède aussi un certains talent dans la fabrication de décoration. Probablement un résidu de ses origines qui semble toute indiqué la noblesse Zingarienne.


Son histoire avant l'exil :


Une histoire que je garde pour moi, et que j'essayerais au minimum de diffuser dans ce monde. Beaucoup peuvent en effet comprendre mes origines plutôt indiquées, si ce n'est pour ma chevelure. Mais peu arrive à cerner complètement ce que je suis. Oui, j'ai une des questions, et pourtant, je ne leur ai donné que de vague confirmations ou non, sans jamais détailler plus que ça.

Oui. Je suis née dans la noblesse Zingarienne, deuxième fille parmi quatre enfants, la troisième exactement. J'y ai appris l'art de l'escrime entre autre, et deux trois autres arts liés à celle-ci. Mais non, je n'étais pas une fille qui restait dans le château de sa famille à se préparer à un soi-disant mariage pour le compte de ma famille. J'aimais explorer les environs, au bord de la mer… Cela m'a coûté très cher d'ignorer les ordres de mes parents. Des corsaires m'ont capturé, et dû à mon sang, ils m'ont tout d'abord gardé pour recevoir une rançon de mes parents. Mais, plus le temps passait, plus celle-ci se faisait attendre. Finalement, ils ont abandonné l'idée et ont préféré me garder, pour leur amusement au début. Car bien que ma famille soit chevaleresque, ce n'est pas le cas des marins. Je l'ai appris avec mon corps bien plus d'une fois. Au début outrée, je me suis adaptée pour survivre. J'ai perdu tout contact avec ma famille pendant de longues années. J'ai même dû être passé pour morte à mon avis. Mais cela m'importait peu, j'avais fini par aimé la vie décadente que je menais, laissant petit à petit une bête prendre le dessus, me rendant indomptable, comme tous ceux qui partageaient le navire à mes côtés.

Cependant… Comme si le monde avait décidé de me punir pour avoir perdu ma noblesse, je fus trahi à mon sommet de gloire. Oui, car malgré tout cela, je n'étais pas satisfaite de ma position au sein de la flotte. Évidemment, tout comme ils ont profité de moi, je l'ai également fait pour gagner en grade au sein du navire. Le capitaine avait été très heureux d'apprendre que je savais lire et écrire et à très vite garder ma personne pour lui. Cela lui permettait d'élargir énormément son champ d'action, permettant de comprendre les mouvements des flottes, de faire donné de faux ordres et autres. Autant dire que c'était son pic de gloire… Qu'il n'allait pas profiter souvent. J'ai fini par mener une mutinerie avec ceux qui, avide de richesses et de plaisirs, avaient décidés de me suivre… Ou peut-être les plus intelligents, qui avaient compris que leur “bonne fortune” était en partie dû à moi. J'ai tué le capitaine pendant que la mutinerie avait lieu, ce qui m'octroya donc les commandes sur la flotte parmi laquelle je naviguais.

Pendant un temps, je menais une vie comme j'avais jamais vécu, dans la décadence et l'avidité, mais comme si le monde, ou peut-être les dieux, avait un sens de l'ironie, cela ne dura que quelques instants dans ma vie. Très vite, je fus trahi. Un des pirates était un espion envoyé par une des familles nobles, et avaient donnés notre position, et une partie des nôtres furent tués. Moi, prise par surprise, je me suis retrouvée contre le sol, dans mon propre sang, suite à un coup en traître. J'étais entre la vie et la mort, mais très vite, nos assaillants arrivèrent à mon niveau. Je les ai maudits… Environ deux secondes, avant de reconnaître ce symbole, ce blason entre mille. Après ça, tout c'est passé très vite. On m'a rendu coupable de piraterie et de massacre de mes propres pirates, et d'autres choses dont je m'en souviens pas. Il faut dire, que j'étais surprise de voir ma famille me traiter comme une pirate, et non pas une des leurs. Très vite, la sentence fut donné. C'est où je suis désormais. Sur cette croix à attendre ma mort… Au fond, je ne leur en veux même pas. Ce n'est qu'une récompense méritée pour une qui a perdu son chemin au cours de sa vie.

Mais, malgré tout, si jamais je survis… Tout ça ne doit pas se reproduire… Et je ferrais en sorte que cela n'arrive pas. S'il en est ainsi, malgré sur le lieu de désolation où je suis… Je lutterais pour survivre… Et pour redevenir en partie la femme que j'aurais du être, avec un minimum de dignité. Mais je le sais que jamais celle que j'aurais dû devenir si j'avais suivi les ordres me pourrais revenir, je suis entachée à jamais après tout… Mais je devais me ressaisir, autant que cette terre maudite me le permettait.

Si jamais je survis...
avatar

Estrellada

Messages : 12
Date d'inscription : 04/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum