[Présentation]Brynjolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Présentation]Brynjolf

Message par Exyl le Ven 2 Fév - 21:53



Nom du personnage :
Brynjolf, le loup cuirassé
Age :
33 ans
Ethnie :
Vanir
Religion :
Ymir
Alignement :
Chaotique neutre
Métier :
Mercenaire (Garde/Soldat).



Taille :

195cm
Poids :
115kg
Apparence :



Personnalité :
Aucun spoil là dessus, mais à voir par apport à l'alignement et son background, il est possible de le deviner.






Qui aurait cru qu'un Vanir aurait pu se construire sur les terres civilisées de Brythunie ? Visiblement personne, et pourtant, l'histoire de Brynjolf est à entendre et savourer...
Né en Vanaheim d'une famille Vanir, Brynjolf sera un fils de bâtisseur et, comme tout les hommes, apprendra très tôt à manier les armes afin d'assister aux raids du printemps.
Dès qu'il eu l'âge de prétendre à devenir un homme, il dut prêter allégeance au jarl de Nokowonn ainsi qu'à sa famille, ce qu'il fit sans la moindre hésitation, mais pour mériter son bracelet, il a été jeter dans le froid mordant des terres du Vanaheim, nu et simplement doté d'un couteau. Le périple fut très dur et long pour le jeune homme qui reviendra de celui-ci quelques semaines plus tard, plein de cicatrice. Il aura visiblement eu beaucoup plus de chance que certains autres qui ne seront pas revenu et auront rejoins le Valhalla.
Un banquet eu lieu le soir même pour honorer les enfants qui étaient devenus des hommes, et pour fêter l'entrée au Valhalla des autres. La cervoise coula à flots tandis que les esclaves se faisaient culbuter par les guerriers, éclairer par les torches et bercer par les danseuses et musiciens.
Les années passèrent, et les raids furent fructueux pour les hommes de ce cheptel, mais comme à chaque raid, des hommes tombent aux combats et ce fut le cas du père de Brynjolf. Une grande perte pour le jeune homme âgé de 14 ans qui venait de perdre son repère, son modèle. Hargneux et voulant se venger de cela, les raids ne lui suffisaient plus, il en voulait encore et toujours plus. Pour satisfaire ses envies, il est alors devenu mercenaire et se mit à traquer, tuer, piller, violer pour de l'argent, mais surtout pour son plaisir personnel. Le jarl, ayant été mis au courant de tout ça le convoqua pour l'avertir qu'il devait arrêter ou il serait sanctionné. Cela dura cinq ans, et il était devenu beaucoup plus discret et réfléchi dans ses actes, ce qui lui permit de ne plus se faire prendre. Il était temps pour le fief de Nokowonn d'honorer la Fête du Renouveau et de choisir parmi ses jeunes guerriers un petit groupe qui honora le fief en se dirigeant vers le royaume de Brythunie. Ils seront accueillis par le culte de Wiccana afin que ceux-ci fécondent les prêtresses afin d'offrir du sang neuf. Les garçons qui viendront au monde de ces arrangements iront au Vanaheim dès l'or de leurs dixièmes anniversaires, tandis que les filles demeureront auprès des prêtresses de Wiccana.
Durant la période pendant laquelle Brynjolf résidait en Brythunie, il en a profité pour se balader dans les rues et, il rencontra une femme, une belle femme qui portait le nom de Sylvia. Sylvia, une belle femme Brythunienne qui était à la fois timide et entreprenante, comme si elle sentait en l'homme face à elle une certaine attirance, mais aussi, c'était comme si elle voyait en lui son avenir.
Ils ne mirent pas longtemps à se plaire et à goûter au plaisir charnel et à entamer une belle relation.

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et Brynjolf du faire un choix difficile : arrêtez sa vie de mercenaire et désobéir à son jarl en ne retournant pas sur les terres de Vanaheim, ou rester avec sa douce et vivre un amour sans faille. Bien évidemment, l'amour étant plus fort que tout, il renia alors ses obligations envers le jarl et resta avec celle qui deviendra ensuite sa femme et avec qui il aura un bel-enfant, une fille possédant une chevelure rousse et un visage ressemblant à la fois à sa mère et son père. Ils la nommeront Lise.


Brynjolf commencera à travailler pour le royaume de Brythunie en tant que garde et s'occupera d'apaiser les tensions dans les rues ou tout simplement de défendre les habitants, mais de part sa physionomie habituer aux températures extrêmement froides, il ne s'habillera jamais complétement et ne mettra presque jamais de haut, ce qui laisse entrevoir sa musculature très prononcée, et bizarrement, Sylvia ne semble pas souvent d'accord avec cela, et encore moins avec le fait que celui-ci observe les autres femmes dans la ville, y compris la petite forgeronne qui se veut essayer d'être discrète...Semblerait-il qu'elle s'appelle Soma.
Le métier de garde ne payant malheureusement pas assez pour subvenir correctement aux besoins de sa famille, il commencera à travailler en tant qu'ébéniste et bâtisseur, aidant à la reconstruction d'édifice et la transformation de bois. Le commerce fonctionnera à merveille et il réussira même à acheter un cheval pour sa fille.

Brynjolf est un père exemplaire puisqu'il passe énormément de temps avec Lise, ce qui lui permet d'avoir de très bonne relation avec celle-ci et l'élever de la meilleure des façons possibles. Et quand ils ne sont pas dehors et que Brynjolf essaie de se reposer, la petite vilaine est toujours là pour venir taquiner son père !

Ahlala.... Le bonheur.... Une notion abstraite qui n'est jamais sur le long terme... Un beau soir de pleine lune, durant son sommeil Brynjolf se fît réveiller par un bruit assourdissant, comme si des haches frapper sur un bouclier, et il avait raison. Son jarl avait fait commander des gens pour venir le chercher et le sanctionner et celui-ci n'avait aucun moyen de fuir, il avait deux choix, se livrer ou mourir, lui et toutes sa famille. Il n'eut pas d'autres choix que d'accepter la première. Le chemin fut long pour retourner en Vanaheim mais une fois là-bas, les guerriers l'amenèrent directement dans la hutte du jarl.

Afin de sanctionner un membre de clan, un vote doit avoir lieu durant son procès et, pour trahison et non respect des coutumes de son peuple, il subira la peine de l'exile, non pas sur des terres qu'il connaît déjà, mais sur des terres où l'on dit que les dangers rôdent partout et que le retour en est impossible.
Cela détruisit complétement Brynjolf qui du accepter qu'il ne reverrais plus jamais sa famille, mais qu'au moins, il aura pu leur sauver la vie.

Et c'est ainsi que Brynjolf, aussi dit le loup cuirassé fît exiler dans un monde dangereux et sauvage.


Merci à  Aenaluckpour les œuvres que je me suis permit de modifier.


Exyl

Messages : 1
Date d'inscription : 02/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum