Le royaume de Stygie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le royaume de Stygie

Message par Aminata le Jeu 5 Oct - 9:00



La Stygie se trouve au sud de Shem, et au nord des royaumes noirs. Ses territoires sont constitués principalement de déserts, quelques montagnes, la plupart des frontières étant dessinées par la fleuve Styx.
Khemi est la capitale religieuse, la ville des prêtres, le plus important comptoir commercial situé à l’extrême Ouest de la Stygie, en bordure du Styx, à l'endroit il se jette dans la mer.
Luxur est la capitale Royale et administrative. Construite sur un Oasis sur les rives de l'affluent Barkh, elle se trouve à égale distance de la frontière est et ouest.
Kheshatta enfin est la cité des mages, sise dans les montagnes du Sud, et berceau du terrible cercle noir.

Politique:

La Stygie est une théocratie, ou Set, l'ancien dieu Serpent est omniprésent, tout comme le violet de la toge des prêtres. Royaume pré-humain, le grand cataclysme laissa la Stygie intacte. On pense que les premiers Stygiens sont issus du croisement des reptiliens et des peuplades locales, d'autres parlent de rejetons de l'Acheron. Actuellement, le royaume est dirigé par une très ancienne lignée. Les monarques les plus récents sont:Thugra Mentuphera (tué durant la rebelion Taïan), remplacé par son fils, Ctesphon II (tué par  Belit), Ctesphon III (sœur de Ctesphon II et une des rares femmes à diriger en temps que monarque), et durant le règne de Conan en Aquilonie, Ctsephon IV.
La Stygie est un pays riche, et relativement fermé.  La société est strictement encadrée : il faut avoir obtenu la permission pour voyager ou posséder une arme par exemple, sous peine de confiscation de biens, de mutilations voire d’exécution publique. L’organisation religieuse rythme la vie des stygiens. Certains animaux sont sacrés (serpent, hippopotame). Le peuple se divise en deux : une élite dirigeante (descendants les plus purs des kharis) et des classes inférieures (sangs mêlés). L’économie est basée sur l’élevage nomade, la pêche, la manufacture, la joaillerie, les drogues. Les routes commerciales fournissent des biens dans les pays noirs et en ramènent des esclaves et certaines matières premières (ivoire,…).

Les dieux de Stygie.

Set, le dieu serpent, est omniprésent. La question de croire ou pas ne se pose pas. Personne n'est athée dans ce pays. Set est nommé quelques fois le porteur de lumière: il encourage l’érudition et la magie, elle aussi omniprésente en Stygie. Son culte pousse à l'immortalité, obsession de beaucoup de sorciers Stygiens, dont le célèbre Thot Amon, à la tête du cercle noir. Il n'est pas un dieu "mauvais", ni même bon. Ses rites comprennent des sacrifices humains, de deux types: les sacrifices volontaires de Stygiens/Stygiennes s'offrant à leur dieu. Un tel acte apporte l'honneur à sa famille qui s'en trouve distinguée. Le sacrifices des ennemis: assez pratique, quand le marché au esclave est surchargé. Les préceptes de Set sont difficiles et cachés dans de nombreuses couches de mysticisme. Généralement, le temple annonce que Set est le plus puissant des dieux, avocat des forts, dévorant les faibles, un puissant allié et un terrible ennemi et que le destin de l'humanité est de servir. Le culte de Set ne tolère que très peu d'autre dieux. Le prosélytisme, tout comme le blasphème, sont punis de mort. Le plus grand adversaire de Set est Mitra, le dieu des Hyboriens. D'après les prêtres, Mitra est peut-être aussi puissant que Set, mais manque de résolution pour utiliser son pouvoir pour diriger. Mitra est à jamais voué à l'échec, peu importe combien il réussit, Set n'a besoin que de réussir une seule fois.

Derkheto, déesse des plaisirs charnels, et de la mort. On la surnomme la catin de Set, et on lui oppose souvent Ishtar, déesse Shemite des plaisirs charnels et de la vie. Certains avancent qu'il s'agit de la même déesse, mais n'allez pas dire cela à un Stygien, sous peine de mort.

Ibis est un dieu inférieur Stygien, à l'opposé de Set. Les prêtes d'Ibis ont étés écartés de la Stygie il y a fort longtemps par les adorateurs du serpent Set. Ibis est un dieu du savoir, de l'apprentissage et de la magie. Ses prêtres sont des savants, des sages, docteurs et Voyants. Ibis n'est pas généreux avec sa connaissance, mais il ne fais pas de secrets. Pour ceux qui travaillent longtemps avec dévotion dans la recherche et la science, il est une source fidèle d'informations. Ses adorateurs prétendent qu'Ibis est omniscient.
Il est dit qu'Ibis est le gardien de 3 livres dans lesquels sont écrit toute la connaissance. Ces livres sont enfermés au coeur d'une grande crypte. Il est dit aussi que si vous êtes pris à évoquer son nom, c'est la peine de mort.

Le peuple Stygien.

Type racial : Elite dirigeante (prêtres, aristocrates) : grand, nez aquilin, peau relativement claire (peau plus sombre pour la caste des guerriers) et cheveux noirs. Classes inférieures : mélange de noirs, hyboréens, shémites, stygiens.
Vêtements : La base est le pagne pour toutes les classes (étoffe retenue aux hanches par une ceinture, plus longue pour les classes dominantes). Longue tunique blanche, plus rarement d’une couleur unique (robe similaire pour les femmes, sorte de longue chemise, plus ou moins ornée selon le rang) ou surtout rattaché à l’épaule, tout ceci plus ou moins transparent (pouvant laisser voir le pagne) Les femmes aristocrates se parent le cou et la poitrine de bijoux, la laissant souvent nue. Peau de léopard. Large écharpe recouvrant le corps. Les prêtres ont généralement le crâne rasé, les aristocrates les cheveux tressés (parfois port d’une perruque). Ces derniers peuvent porter des bijoux (large collier).
Inspiration : Egypte

Leur érudition est légendaire et leur maîtrise de la magie est sans égale dans le monde connu. À la différence des autres royaumes hyboriens, la Stygia se soucie peu de ce qui se passe au-delà de ses frontières. Le peuple stygien est issu d'une culture antique, de mille cinq cents ans plus vieille que n'importe quel peuple du Nord.

Les Stygiens sont un peuple préférant la ruse, l'intelligence et l'agilité à la force brute : les épées et les haches sont l'apanage des barbares, non des peuples civilisés. Ainsi, hors de leurs frontières, les Stygiens font généralement figure d'érudits. Leur quête de connaissances peut se traduire de nombreuses manières, que ce soit par la maîtrise de la magie, des arts de la guérison ou par la pratique discrète de l'assassinat ou du vol.

Chaque vocation est respectable, tant qu’elle exige intelligence, éducation et discipline, toutes ces qualités qui distinguent un Stygien d'un habitant des royaumes « inférieurs ».
avatar

Aminata

Messages : 27
Date d'inscription : 02/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum