[Présentation] Izidalya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Présentation] Izidalya

Message par Izidalya le Sam 6 Jan - 0:11






Izidalya

25 ans

Vanir

Ygmir

Description physique :
1m70, 55kg.

Caractère :
Défauts : naïve mais méfiante, impulsive et parfois un peu folle
Qualités : protectrice, courageuse, chaleureuse et enjôleuse

Izidalya jeune et belle, élevée par ses doux parents vu la guerre arrivée dans son pays dès son plus jeune age. Son père était chasseur et lui avait apprit comment respecter l'animal et la nature tout en chassant. Sa mère elle cueillait toutes sortes de choses, des champignons, des fleurs pour aromatiser les repas qu'elle cuisinait avec excellence. Izidalya partait souvent cueillir avec sa mère qu'elle aimait plus que tout. Mais appréciait tout autant passer des moments avec son père qui lui apprenait à tirer à l'arc durant ses chasses. Familiarisée avec la nature elle ne voyait que cette beauté qu'offraient les bois et les animaux ne se souciant pas des atrocités que les hommes pouvaient commettre.

A ses 10 ans, des barbares armés jusqu'aux dents tuèrent ses parents devant ses yeux, brûlant tout le pauvre petit village. Un vieux chaman du village la sauva tuant les deux barbares face à elle par surprise. La portant sur son dos pour courir au plus vite qu'il le pouvait dans la forêt pour s'y cacher de ces hommes sanguinaires hurlant dans le village en flamme leur victoire. Il sécha ses larmes, la consolant et s'occupant d'elle comme si c'était sa fille. Il lui apprit à utiliser la nature pour guérir des blessures lui montrant déjà comment faire de petits remèdes pour la toux en allant aux plus dur comme celui contre la gangrène. Elle suivait les instructions de son sauveur à la lettre. Son apprentissage la sauva des cauchemars qui auraient pu la hanter. Le chaman savait comment soigner l'esprit de la pauvre jeune fille.

10 printemps passèrent, la jeune femme avait fait de la forêt sa maison. Elle adoptait une telle dextérité dans la concoction de ses remèdes qu’on aurait pu croire qu’elle utilisait des pouvoirs chamaniques. Et c’était bien le cas le vieux chaman était fier, mais il commençait a se faire vieux et était mourant. Ne connaissant pas la vie, elle essaya de le soigner avec mille et un remèdes, se faufilant dans ses bras remplit de tristesse de le voir dans cet état. Il lui disait d'une voix faible de ne pas s'inquiéter que c’était le cours de la vie laissant son dernier souffle avant de fermer les yeux pour rejoindre les cieux.

5 ans plus tard, elle était très reconnue par ceux de son peuple. Et les rumeurs tournèrent au point qu’un grand chef de clan la convoqua pour soigner son fils. Il était mourant, détruit par des coups d’épées et de haches. Elle essaya de le soigner même si c’était cause perdu vu tout le sang qui s’était déjà échapper de l’homme. Au bout d’une semaine le fils mourra et son père fou de rage détruit par la tristesse voulait lui arracher la vie. Pourtant il ne la tua pas, bien trop craintif du courroux des Dieux en qui il croyait fermement. Il décida donc de l’envoyer en exil c’était la pire punition qu’il pouvait lui infliger. L’incriminant d’avoir tuer son fils.

A son réveil elle était nue sur une croix, asséchée en train de mourir au soleil. Elle aperçut une silhouette d’homme au loin. Elle ferma les yeux de fatigue et lorsqu’elle rouvrit les yeux elle était détachée et vu l’homme lui tendre une gourde. Il demanda qui il était et où elle se trouvait. Il lui répondit : Je m’appelle Drakktar, tu as été punie c’est pour cela que tu te retrouve ici attachée. Il lui tendit ensuite un sac d’habits pour qu’elle puisse s’habiller et lui tendit la main pour la relever. Elle suivi ensuite le jeune commandant aquilonnien.


Izidalya

Messages : 2
Date d'inscription : 05/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum